Pour un RIFSEEP "moins pire": FO obtient des ouvertures...à confirmer !

En moins de 24 heures, FO était reçue par la Secrétaire Générale de nos ministères et participait à la réunion organisée par la DRH en rapport avec le bilan 2016 du RISEEP.

L'occasion pour FO de porter ses revendications pour obtenir:
- une amélioration des modalités d’application du RIFSEEP dans nos ministères pour les corps ayant déjà basculé – les pires dans le paysage interministériel: changement de groupe de fonctions suite à mobilité, mobilité au sein d’un même groupe, effets liés aux changements de grade...
- une transparence sur les modalités d’application du RIFSEEP pour les corps basculant en 2017
- une dérogation pour les corps donc la bascule est prévue en 2018, comme FO l’a obtenu précédemment pour les corps techniques de la DGAC

Retrouvez notre déclaration préalable ici.

Au final, Force Ouvrière obtient en particulier des ouvertures de la part de l’administration concernant la valorisation de l’IFSE - indemnité de fonctions, de sujétions, et d’expertise - lors de changement de poste au sein d’un même groupe de fonctions, ainsi qu’une meilleure relation de l’IFSE avec le niveau de grade, mais s’insurge contre un calendrier de révision qui reporterait à 2018 toute évolution de la note de gestion de l’IFSE. FO dénonce fermement le refus actuel de l’administration d’étudier l’amélioration du dispositif lors de mobilités « descendantes ».

Retrouver ici notre FOcus "Rémunérations"!

Retour à la page précédente