Démolition Publique 2022: c'est parti !!

Suite à la signature de la circulaire du 26 septembre dernier, Matignon a choisi la date emblématique du vendredi 13 octobre 2017 pour lancer officiellement la démarche "Action publique 2022" (dossier de presse ici).

Derrière des artifices de communication qui ne tromperont que ceux qui le voudront bien (la composition du "comité indépendant pour penser autrement" parle de lui même), les objectifs sont explicites:
- réduire la dépense publique par tous les moyens (et permettre de supprimer 120 000 emplois publics) en supprimant/transférant/privatisant des missions de service public
- poursuivre la mise en œuvre de la feuille de route de la DGAFP (suites de PPCR, du RIFSEEP, individualisation des rémunérations et carrières, contournement du recrutement statutaire,...) en s'abritant derrière la consultation des agents via un questionnaire orienté
- renforcer l'interministérialité et la déconcentration de la gestion au niveau des Préfets
 

Et le processus est d'ores et déjà lancé au MTES, puisque 2 établissements publics particulièrement touchés pas les réductions d'effectifs au PLF 2018 (CEREMA et Météo-France) ont eu le triste honneur d'ouvrir le bal jeudi dernier. Reçues par cabinet Hulot, les organisations syndicales ont eu droit à la présentation en avant première des vertus d' "action publique 2022", qu'il n'y avait rien à attendre de nos ministres pour remonter à l'arbitrage concernant les effectifs, et qu'il était juste attendu de leur part d'aider à choisir les missions à supprimer.

Autant dire que FO a clairement indiqué que nous ne jouerions pas à ce jeu (claquant notamment la porte de la réunion "CEREMA")!

Ce qui a été lancé jeudi pour le CEREMA et Météo-France, a vocation à à être décliné à l'ensemble de nos services et établissements.
 

Au collectif budgétaire, FO oppose la défense collective des fonctionnaires et du service public.

Face à l’austérité, FO appelle à l’action et à la solidarité au sein des services pour dénoncer et lutter contre tous ses effets !

Vous trouverez ici notre communiqué intitulé "Démolition Publique 2022: c'est parti!".

Retour à la page précédente