Décroisement "Sécurité routière": du grand n'importe quoi jusqu'au bout...

Il aura fallu que FO mette en demeure la SG du MTES et intervienne une nouvelle fois auprès du Secrétaire général du gouvernement pour obtenir hier la tenue du comité de suivi "Sécurité routière", après 6 mois de sommeil.

Grâceaux remontées "terrain" de nos représentants, nous avons pu démontrer face aux 2 ministères (MTES et Intérieur) le caractère bâclé de la concertation locale, et pointer le fait qu'à quelques jours maintenant de la date d'effet de la 1ère vague de décroisements (1er janvier 2018), l'administration était dans l'incapacité de nous fournir la liste des agents "volontaires" et "non-volontaires". Ceci en dépit de notre demande express auprès de la SG du MTES.

Quitte à risquer un incident sur les payes de janvier pour les agents "volontaires", l'administration reste néanmoins campée sur son objectif immuable du "1er janvier 2018"...

Retrouvez ici notre Express-inFO.

 

Retour à la page précédente