Compte personnel de formation: un "droit" individuel pour affaiblir les droits collectifs

Alors que le CPF est censé être ouvert depuis le 1er janvier 2017, il aura fallu attendre la publication du guide de la DGAFP (consultable ici) pour que l’administration aborde avec les organisations syndicales son mode de diffusion au sein de nos ministères.

A l’aune de ces premiers échanges concrets avec l’administration, démonstration est faite que ce pseudo « nouveau droit » est conçu pour affaiblir les dispositifs collectifs et dédouaner l’employeur public de ses responsabilités en matière de gestion des carrières et prise en charge des réformes et restructurations. Il est de plus discriminatoire envers les agents qui possèdent un CET. Le tout en renforçant l’arbitraire au niveau de chaque chef de service !

En résumé : un nouveau nom, un nouveau site internet mais aucun moyen dédié, bref, des paillettes pour maquiller un recul du droit à la formation et à la reconversion professionnelle pour les agents publics.

​Retrouvez ici notre Décrypt'inFO.


 

Retour à la page précédente